VELANNE - ISERE-38620 Village au coeur du Val d’Ainan

  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620
  • VELANNE - ISERE-38620

Accueil du site > Découvrir Velanne > Découvrir

Découvrir

Présentation

Velanne est une commune rurale de la région Rhône-Alpes, dans le département de l’Isère, qui se situe près des Alpes. Cette commune fait partie de la communauté de communes du Pays Voironnais. Environ 550 Velannois(es) y élisent domicile.

Velanne se situe à 48 km de Grenoble vers le Nord, à 22 km de Voiron et à 10 km des Abrets.

Historique

Les plus anciennes traces d’activités humaines datent des Romains, ceux-ci auraient érigé un camp[réf. nécessaire], sur l’actuel lieu-dit "Les Bruyères" (lieu-dit à cheval sur la commune de Pressins), sur ces lieux se succédèrent une commanderie des templiers et une abbaye de Bénédictines, il ne reste de ce passé qu’un pan de mur et des souterrains encore à prospecter dont les entrées furent découvertes vers 1972.

L’année 1877 signe la fin de la construction de l’église de Velanne, celle-ci fut bénie en 1845. Trois ans plus tard (soit en 1848) l’abbé du village créa l’école de filles et en 1850 l’école de garçons.

Ce n’est que le 16 avril 1884 que naquit la commune de Velanne, par détachement de la commune de Saint-Geoire-en-Valdaine.

En 1890, la commune s’agrandit de près de 5 hectares à la suite de la demande de MM. Blain et Berthet (2 habitants de Saint-Jean-d’Avelanne) qui demandèrent à être rattachés avec leurs terrains à Velanne. Cette même année voici comment était décrit la commune dans le dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies :

« Velanne, ou Saint-Etienne-de-Velanne, Isère, commune de 555 habitants (765 hectares), composée de trois parties : Grand-Velanne au nord, Petit-Velanne au sud et Saint-Etienne au milieu, à 490-563 mètres, à l’origine d’un petit affluent droit et à 4 kilomètres du Guiers. Canton et poste de Saint-Geoire-en-Valdaine (5 kilomètres), arrondissement de la Tour-du-Pin (20 kilomètres). 49 - 34 kilomètres au nord de Grenoble, 2 écoles Publiques. »

— Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies. 7, Se-Z / par Paul Joanne

Le nom de Saint-Etienne-de-Velanne est de nos jours tombé en désuétude, toutefois la fête patronale du village est toujours le 26 décembre, jour ou est fêter Saint-Étienne, premier martyr de la chrétienté.

Au lieu-dit du Mont de Velanne se trouve la "Tour O’Mahony", de nos jours il ne reste de cette tour que des vestiges au milieu des bois. Il s’agissait là d’un pavillon de chasse construit au XIXe siècle qui servit à abriter un petit détachement de soldats pendant la Première Guerre mondiale.

Géographie

La commune se situe à vol d’oiseau à 25 kilomètres au sud-ouest de Chambéry, à 35 kilomètres au nord de Grenoble et à 65 kilomètres au sud-est de Lyon. Le village appartient au Pays Voironnais, situé dans les Terres froides au-dessus de la vallée de l’Ainan, dans un paysage vallonné et aux portes de la Chartreuse. Velanne est un petit village de campagne dont l’élevage et l’agriculture occupent encore la majeure partie de la superficie. D’un point de vue altimétrique, le village ne possède pas une grande amplitude, le point le plus haut sur la commune se situe à 641 mètres et le plus bas à 509 mètres. Les principaux reliefs de ce village sont le mont Charvet (541 mètres), le mont Saint-Martin (pointant à 582 mètres, à cheval sur la commune de Saint-Martin-de-Vaulserre) et le mont Velanne culminant à 647 mètres au-dessus du domaine de Cotagon sur la commune de Saint-Geoire-en-Valdaine. Côté hydrographie, nous pouvons citer les deux principaux ruisseaux qui traversent le village, le Bassarot et le Malafossant. Ce dernier présentant un intérêt écologique, il est classé tout le long de son parcours entre Velanne et Saint-Jean-d’Avelanne en ZNIEFF (Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique). De plus la commune comprend quelques petits marais et un certain nombre de puits répandus sur tout son territoire.

Les lieux-dits

  • le Bourg : centre du village de Velanne, le Bourg regroupe la mairie, la salle des fêtes à côté de laquelle se trouve le terrain de football de la commune, l’école et l’unique commerce de Velanne, le bar-restaurant « au 1884 » rappelant l’année de création de la commune. Le Bourg possède aussi un des arrêts de bus de la commune, l’arrêt « Velanne Centre » desservi par la ligne E du réseau de transport en commun du pays voironnais.
  • les Bruyères : situé sur la pointe nord de la commune et dominant la Combe Noire, ce lieu-dit jouxte les communes de Saint-Jean-d’Avelanne et de Pressins. La limite avec cette dernière se fait par le ruisseau de la Côte Rondet, ce dernier se jetant dans le ruisseau de la Corbière.
  • le Buisson : situé sur le Mont Velanne, le buisson se situe à une altitude de 608 mètres. C’est sur le chemin allant du Grand Velanne au Buisson que se trouve les ruines de la "Tour O’Mahony". Cette dernière se trouve sur la gauche de la route en montant vers le hameau, à une altitude de 639 m, dominant ainsi le bourg d’une centaine de mètres.
  • le Grand Velanne : à proximité immédiate du Bourg, le grand Velanne se trouve à la droite de la RD 28D (en allant en direction des Abrets) juste à la sortie du village. Ce lieu-dit voit sur son territoire la naissance de la combe de Pierre Cherd et de la combe de Virifosse qui se prolongent plus bas sur le village de Saint-Jean-d’Avelanne.
  • le Mollard
  • le Mont de Velanne
  • les Planchettes : situé sur le chemin reliant La Sauge au village de Saint-Martin-de-Vaulserre, le hameau est bordé à l’est par le ruisseau des Communaux, lequel se jette ensuite dans le ruisseau de Bassarot, pour former ensuite le ruisseau du Malafossant. Ce dernier est classé en ZNIEFF tout le long de son trajet.
  • la Ramelière : situé au nord-est de la commune, cette partie du village est séparée de la commune de la Batie-Divisin par le ruisseau des Rajans, lui aussi classé en ZNIEFF.
  • la Sauge
  • les Communaux


Site réalisé en SPIP pour l'AMRF